Comprendre un lieu : le végétal vous dira (presque) tout

La géobiologie étudie l'influence du lieu de vie sur l'équilibre et la santé du vivant.

Qu'il s'agisse des êtres humains, des animaux ou des végétaux, cette science moderne repose notamment sur un des fondamentaux de nos ancêtres, que nous avons oublié : l'OBSERVATION.

#géobiologie #comportementdesvégétaux #géobiologieénergétique #observerlanature #lieuxabandonnés #vivreaveclaterre #énergiestelluriques


Avant même d'entrer dans une maison lorsque je dois en prendre le pouls, j'observe en premier le comportement du végétal dans les extérieurs. Je me fie de plus à mes perceptions corporelles pour "scanner" le lieu. Ce n'est seulement après (et même bien après) que viennent mes connaissances théoriques en géobiologie et énergétique au sens large.

Je conseille toujours de conserver des arbres "du cru" sur un terrain, amis précieux de par leur vibration, adaptés au type de sol sur lesquels ils ont grandi, ils sont aussi les témoins directs de l'influence du lieu. Même s'il faut ramasser des feuilles l'hiver et faire quelques trajets à la déchetterie... Mais la santé n'a pas de prix, n'est-ce-pas ?

Quelques heures sur un lieu pathogène peuvent des fois suffire à vous vider de votre énergie, à vous rendre "électrique", tendu, angoissé, migraineux, nauséeux, ...

Voici quelques photos de mes périples matinaux ou des visites sur des lieux de vie pour vous donner une idée du comportement du végétal lorsqu'il se trouve au-dessus ou à proximité immédiate "d'anomalies" ou de lieux "pathogènes" ex : failles sèches ou humides (cassure de la croûte terrestre avec ou sans cours d'eau), croisement de veines d'eau souterraines (++ avec pollution), croisement de réseaux telluriques, cheminées cosmotelluriques (ou CCT  - concentration d'ondes stationnaires verticales formant une sorte de vortex), proximité de champs artificiels humains, ... (liste non exhaustive, ce ne sont que des exemples afin d'aiguiser votre sens de l'observation :-)) :


Rosier planté derrière une maison, adossé au mur, dont les rameaux ont "éclaté" formant une protubérance, qui peut s'apparenter à une tumeur chez l'Homme.

Zone de terrain très humide avec stagnations énergétiques (argile) & cours d'eau souterrain. On évitera de faire une extension de la maison sur une telle zone avec des pièces où on passe beaucoup de temps (chambres, salon, bureau, ...).


Même phénomène que ci-dessus (protubérance) d'un platane sur la place d'un village aux portes du Médoc (33).


Tracé surprenant d'un pin sylvestre à la Pointe du Bernos (Lacanau Lac - 33) cherchant à fuir une anomalie souterraine.


Petit palmier dans un jardin qui s'est séparé en deux pour éviter une faille ainsi qu'un croisement de réseau. On peut parfois observer dans le prolongement de l'axe d'un tel écartement une fissure sur la façade d'une maison.

Une pierre levée (technique ancestrale de pose de pierre à fort champ vibratoire) a été installée à proximité, et quelques mois plus tard, des pousses apparaissaient sur le rameau déviant. Maison de particulier région 33.


Les arbres font souvent comme ils peuvent pour éviter une faille (bois de Saint-Aubin-de-Médoc - 33) en se séparant en deux pousses, quitte à venir s'imbriquer dans le voisin même s'il n'est pas de la même famille !


Le corps de l'arbre réagit, cherchant à se protéger de l'anomalie (faille + veine d'eau) et à l'éviter. Ici, protubérances  (ou tumeurs) et pousse divisée. Dans le prolongement, vous trouvez l'immeuble d'une résidence... Saint-Medard-en-Jalles (33)


Anomalie et petite CCT (cheminée cosmotellurique) en prime (tronc de gauche)...


Photos de pins sylvestres et chênes impactés par des CCT. La forme ondulée est assez caractéristique. Les pique-niques à ces endroits sont déconseillés : les CCT sont de véritables aspirateurs à énergies !

Photos prises dans les bois de Salaunes et de Saint-Aubin-de-Médoc (33).



Oh un petit coin pour se reposer ! Mais non... Regardez comment les chênes s'éloignent, cherchant à fuir le centre (méga CCT + faille)... Vous observez d'ailleurs au milieu des chênes de premier plan, la souche d'un copain de fortune qui n'a pas survécu. Pas une seule fougère ose pousser, alors que tout autour c'est l'abondance (lorsqu'on est devant, cela forme un cercle au sol). Région 33


Malheureux Pin Sylvestre qui cherche à s'éloigner tant bien que mal du poste électrique d'une antenne relais... Et dire qu'il y a des habitations qui se construisent à proximité de tels lieux... Bordure de route axe Bordeaux-Lacanau (33).


Et celle-là, je la repartage avec vous, car c'est ma chouchoute. Un lieu incroyable, d'une maison abandonnée dans les bois. On pourrait croire le lieu hostile, car "hanté... mais point ! L'énergie y est Ô combien accueillante (en tout cas, avec moi...). Le végétal magnifique, sans aucune anomalie de pousse. Si, si !

Parfois on croit que des maisons abandonnées sont malsaines. J'ai vu bien des demeures, qui avaient soit-disant tout pour plaire, emplies de "mauvaises" énergies. Mémoire des sols, des murs, des objets, entités, ... Mais ça, c'est une autre histoire !


D'autres exemples font partie de votre quotidien : plantes qui végètent à un endroit alors que si vous la déplacez d'1 mètre, elle repart ; trous ou arbustes morts dans les haies végétales ; etc... etc...


Haie végétalisée clairsemée sur 1,5 mètre de large (faille humide - courant d'eau souterrain). On aperçoit derrière un chêne chétif. Dans le prolongement de ce couloir, un potager a été planté. Les plants de tomate ne sont pas très en forme, pourtant bien exposés à la lumière.



L'observation du végétal est passionnante !

Je vous souhaite avoir autant de plaisir que j'en ai, chaque jour, à observer, à contempler...


PLUS QUE JAMAIS RESPECTEZ LA NATURE ET LE "VIVANT". ILS RESTENT DES AMIS PRÉCIEUX POUR VOTRE SANTÉ.


Je vous mets en garde sur l'installation des monolithes de décoration. Un monolithe est un minéral à la puissance vibratoire élevée. Positionné au mauvais endroit, il pourra voir des effets nocifs sur le végétal environnant (et sur vous...). Alors lorsque le jardin en est truffé = :-(

Je pratique l'art de la pose de la pierre levée, et j'ai déjà fait l'expérience de positionner des monolithes en ardoise, très à la mode pour décorer certains espaces verts,"n'importe où" pour en vérifier l'effet. Le lendemain matin, le résultat fut sans appel : toutes les feuilles du 1/3 bas de l'arbuste se trouvant juste à côté, formaient un tapis sur le sol... Elles étaient tombées dans la nuit, d'un seul bloc.


Monolithe Negro positionné dans mon jardin, sacralisé aux 4 éléments (collier chamane de Colombie posé dessus, s'il y en a qui se posent la question...) et planté au bon endroit, avec la bonne orientation, le bon pôle dans le sol.




  • Facebook Social Icône
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône social Instagram

Politique de confidentialité :

sverinecamus-lesite.com est hébergé sur la plateforme Wix.com, permettant d'avoir accès aux informations et services proposés par le site et échanger sur messagerie dédiée. Vos données peuvent être stockées par le biais du stockage de données, des bases de données et des applications générales de Wix.com, sur des serveurs sécurisés derrière un pare-feu.

Lorsque vous remplissez un formulaire sur ce site web, les informations personnelles que vous transmettez, telles que votre nom, prénom, adresse et adresse e-mail, ne seront utilisées que pour la communication des informations et l'accès aux services relatifs à ce site, et aux fins suivantes :

  1. Fournir et exploiter les services proposés sur severinecamus-lesite.com.

  2. Contacter les abonnés et souscripteurs depuis la messagerie de severinecamus-lesite.com.

  3. Créer des données statistiques de severinecamus-lesite.com.

  4. Se conformer aux lois et règlements applicables.